Qui suis-je?

1909471_1037415340208_2473_n

La passion pour les animaux est présente depuis mon plus jeune âge, petite, je passais mes dimanches à la ferme entourée de vaches, chiens, etc… puis à 8 ans j’ai enfin pu commencer l’équitation en club d’équitation, et après avoir eu mon galop 7 (en 1995 de mémoire) et débuté les CSO, j’ai plus ou moins continué l’équitation plutôt en loisir, balades avec pour but de passer du bon temps à cheval.

J’ai adopté mon premier chien, Chaman, un type husky en 2001 au refuge de Toulouse. Il avait alors 3 ou 4 ans, c’est avec lui que j’ai commencé à découvrir l’éducation canine, l’agility, etc… mais en bon husky il n’écoutait pas grand chose, donc les activités étaient plutôt réduites aux… balades et un peu d’agility pour l’amuser (au moins il pouvait galoper tout son saoul et faire le parcours comme IL le souhaitait LOL). C’est dans ce club canin que j’ai découvert la race du border collie, et après des mois de recherches d’informations partout à son sujet, j’ai décidé d’accueillir une de ces petites bombes de travail 🙂 Et voilà que Kwack est arrivée dans ma vie en 2002 à l’âge de 2.5 mois 😀 Kwack était une super chienne, toujours partante pour n’importe qu’elle activité, très intelligente et toujours à fond, un vrai border quoi!! Avec elle, j’ai pu vraiment faire de l’agility, j’ai aussi découvert le clicker-training avec Catherine Collignon (Animalin) et donc l’éducation canine aux méthodes positives!! On est fin 2002 à ce moment là, Kwack a 9 mois, et ma passion pour les chiens et l’éducation positive grandit grandit tous les jours un peu plus!! Je commence à suivre des stages en éducation, et en parallèle, j’admire une amie, Alicia qui élève des akita inu et qui vit donc de sa passion (petit élevage sérieux!!) et elle commence à me donner envie de faire autant!! Passer 24h/24, 365 jour / 365 auprès de mes chiens voilà mon dada!! Je commence donc à rechercher une race qui me plairai d’élever (car oui j’adore les borders collie et correspondent tout à fait à ce que je veux, mais je souhaite élever un chien avec un bouton « off » qui puisse s’adapter à une vie de famille active, le border étant à mes yeux un chien de travail à part entière. Je recherche donc un chien proche de son maître, actif car j’aime quand ça bouge, polyvalent pour partager plein d’activités avec eux, mais sachant aussi se poser et se contenter d’une vie active auprès d’une famille qui lui offrira des randos, balades quotidiennes, jeux, etc… et c’est là que je tombe sur le berger australien qui correspond en tout points à ce que je recherche!! 😀

Et donc au bout de quelques mois de recherche voilà que Tiska (V’Wild Hawk de Solemel) vient agrandir ma petite troupe de poilus en 2004, Tiska a alors 6 mois et a été ramenée à son éleveuse car « vous comprenez je suis médecin et je ne peux pas me permettre d’avoir des poils de chien sur moi » encore un achat non réfléchit car Tiska « a la couleur d’yeux de ses enfants » (bleus)…. bref… !!

La toute première portée née dans la Tribu est née le 30 avril 2007 et oui 10 ans déjà que les premier bébés ont pointé leur truffe!!

Depuis je continue d’apprendre en observant mes chiens, en lisant, etc… car les animaux nous remettent constamment en question, aucun savoir n’est figé chaque animal remettra tout en question. A chaque portée je me remet toujours en question sur ce que j’ai fais, ce que je peux améliorer, etc…. toujours dans le but d’avoir des chiots bien dans leur pattes près pour la Vraie Vie 🙂

Je n’ai pas la concourite aigue, donc vous me verrez rarement sur des rings d’expos ou en concours autre, je préfère m’amuser avec tous mes chiens ensemble en balade, leur apprendre des tours ou des activités j’adore, mais je n’aime pas forcément aller me mesurer auprès d’autres et pourtant je met un point d’honneur à faire des mariages où les chiots sont physiquement et mentalement prêts à participer à toutes les activités que l’on souhaite. Ici nous suivons le standard ASCA du berger australien, nous ne suivons pas la mode du gros nounours plein de pwals et plein d’os qui vont l’empêcher de se bouger correctement pour les activités. Le berger australien est physiquement un chien mo-dé-ré et DOIT le rester 🙂

Et pour finir, 10 ans après, je ne vis toujours pas de l’élevage, et je n’en vivrai jamais car pour pouvoir en vivre il faut un nombre considérable de chiens, un nombre considérable de portées, et qui dit plein de chiens et plein de chiot dit qu’on a pas le temps de leur offrir la vie et l’éveil comme il se doit. Cela dit aussi que les chiens ne vivent pas en maison mais en parc et chenil, or un berger australien est un chien pot de colle par excellence, même en meute, c’est pour cela que mes chiens vivent à la maison avec moi, pas de chenil ici, les retraités restent aussi à la maison car ce sont mes compagnons avant tout et il est hors de question de se séparer d’un compagnon car il ne « sert plus ». Donc je fais délibérément 2 portées par an maximum, pour avoir le temps de m’occuper des chiots (qui naissent aussi à la maison), de leur trouver des familles adéquates, et mes chiennes ne sont pas des utérus, elles ne feront jamais 2 portées d’affilées, au max une fois par an et pas plus de 2 ans d’affilée, grand max 4 portées dans leur vie….. et encore!! 🙂

Côté formations, j’ai donc été formée par Catherine Collignon (Animalin) côté éducation/comportement du chien (méthodes positives et clicker-training), je ne la remercierai jamais assez de tout ce que j’ai pu apprendre à ses côtés <3, j’ai suivi des stages de fleurs de Back, T-Touch, frisbee, agility, flyball, obéissance auprès d’intervenants compétents dans leurs domaines (Patrick Servais, Gian Giraudi, Salvio Annunziato, Gabriella Cenderelli, Lisa Leicht, Silvia Trkman …), et bien sûr je remercie tous mes chiens et les chiots qui sont nés ici, qui m’ont tout appris également et m’apprennent encore et encore tous les jours….